Le potager partagé

En attendant de vous monter en détail la maison pièce par pièce, au fur et à mesure que nous les finissons, voici un petit projet que nous avons mis  en place à la Grande Guinguette. En effet nous avons toujours rêvé avec Blisscocotte d’avoir un espace permettant de recevoir des activités et des projets d’échange divers et cette maison en est l’aboutissement. Après les cours de couture, voila que nous entamons un projet de potager partagé.

Nous avons proposé à nos amis et proches de créer un potager où chacun pourrait faire pousser ses légumes et échanger entre eux leurs savoirs, outils, semis, récoltes, coups de main, etc. Ayant vécu en centre-ville pendant près de quinze ans avec un accès limité et onéreux à des légumes de qualité, nous en sommes venu à la conclusion qu’il fallait créer une alternative simple pour nous et ceux qui rencontraient les mêmes frustrations autour de nous.

"

1

2

4

Pour ça nous avons mis à disposition une partie de notre terrain pour créer un ensemble d’espaces pour mettre en place plusieurs idées liées à la culture de fruits et de légumes.

Tout d’abord, nous avons créé un grand potager avec une grande partie commune et des parcelles individuelles au sein desquelles chaque foyer peut s’étaler à sa mesure. Pour le créer nous avons organisé des journées collectives pour mettre en place la partie commune avec les plantes voulues par tous (patates, oignons, ails, échalotes, poireaux, salades, choux, espace fruits rouges) et préparé la terre pour les parcelles individuelles. En complément nous nous sommes regroupés pour installer un collecteur d’eau de pluie collectif et aussi pour fabriquer du purin d’ortie et de prèles. En bonus, nous avons un carré avec des aromates (thym, basilic, persil, ciboulette, romarin, menthe).

5

Ensuite, nous avons créé un verger avec des pommiers, des poiriers, un prunier, des cerisiers, un figuier, un coin fruits rouges avec du cassis, des framboisiers, des fraisiers, et baies.

Nous sommes en train de construire un poulailler pour avoir des œufs frais.

Un système de compostage afin que chaque foyer puisse à la fois amener ses déchets organiques de la maison, réduire ses déchets et produire du terreau pour le potager.

6

7

C’est un projet qui démarre, mais je ne manquerai pas de vous faire des arrêts sur image sur nos journées collectives, avec un partage des recettes et autres bons conseils collectés auprès des collègues.

Sebarch

13 comments to Le potager partagé

  • Quelle idée géniale !
    Bravo à vous deux d’être aussi plein d’initiatives, c’est fou toute cette énergie!

  • Marie-Laure

    Quelle merveilleuse idée !
    J’aurais adoré participer à un tel projet.
    Bonne chance à vous tous !

  • Mathildemariemade

    Pouvoir vivre son rêve jusqu’au bout de la maison au potager ça fait rêver . Bonne nouvelle vie .

  • Félicitations ! c’est un merveilleux projet, le potager c’est du bonheur alors si il peut être partagé, c’est du bonus. Belle récolte !!

    • Merci, partager c’est aussi un moyen de se donner de la pêche et de ne rien lâcher. Que du bon…

      • C’est sur, ne rien lacher sinon c’est vite la pagaille, la nature reprend très vite ses droits. Mais on cohabite très bien avec elle si on veut bien se donner la peine et apprendre à l’apprivoiser. Merci en tout cas à tous les 4 de partager votre enthousiasme, j’adore suivre vos aventures et initiatives !! ça me donne la pêche pour poursuivre les miennes !!

  • claire

    Bravo Sebastian,
    C’est une merveilleuse initiative pleine de bon sens pour le retour aux vraies saveurs, sans chimie et au rythme des saisons. Longue vie à votre potager partagé ! Au plaisir 😉

  • eve benadiba

    Coucou Seba, on est dans les mêmes expériences on dirait..chez nous aussi ça pousse au soleil! c’est le bonheur.Pour l’instant c’est tomates fraises nèfles courgette verveine menthe sauge mûres blanches… Mais ce n’est que le début. Je m’intéresse à la permaculture. La piscine est ouverte. venez nous voir cet été! Bises. EVE

  • Bonjour,
    j’ai lu l’article la semaine passée chez Blisscocotte… mais je n’ai pas eu l’idée de proposer, alors voici :
    Démarrer un verger coûte cher, alors chez nous, on s’offre 1 ou 2 arbres fruitiers chaque année… Mais pour le reste, nous achetons peu de semis, j’échange des graines ou semis avec mes voisins, j’en offre, et surtout, j’en récolte… Car mon jardin et mon potager me fournissent abondamment en graines, notamment de fleurs, de plantes aromatiques, de tournesols, mais aussi de légumes… Alors si jamais vous avez envie de plantes que vous n’avez pas encore, n’hésitez pas, je vous ferai une petite enveloppe (précision : c’est juste pour le plaisir, le mois dernier, un étranger m’a offert des dizaines de graines de courge calebasses, sans raison non plus…) ! Bonne continuation à vous !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>